Outils pour utilisateurs

Outils du site


start

Mémoires : famille Pierre Pommereau

Ce site a pour vocation de présenter différentes ressources (textes, photos, vidéos et divers souvenirs) de notre famille. Il n'a aucune prétention historique et ce n'est pas un roman pour autant…

Il est plus particulièrement dédié à notre descendance, car comme le dit l'adage :« On sait mieux où l'on va lorsque l'on sait d'où l'on vient ».

Les visiteurs sont les bienvenus sur ces pages que nous sommes heureux de partager avec eux. Ils peuvent, en bas de page, nous laisser leurs impressions. Toutefois, nous vous remercions de nous prévenir si vous souhaitez utiliser des documents trouvés sur ce site.

Rédaction : Jean-Claude Pommereau, relecture : Marie Pommereau, support technique : Éric Pommereau

Contributeurs : Michel, Philippe et Marie-Hélène Pommereau.

Vue de la charronnerie familiale, alors située route de Marsainvilliers, correspondant aujourd'hui au 10, rue d'Auvergne à Ramoulu (Loiret). (cliché de 1921)

Nouveautés :

Historique de création des articles

Personnes

Lieux

La malle aux souvenirs

Cabinet de curiosités

Rédacteur : Jean-Claude Pommereau. Support technique : Éric Pommereau. Relecture : Marie Pommereau Contributeurs : Michel, Philippe et Marie-Hélène Pommereau

En ouvrant cette rubrique, nous avons voulu laisser une trace des objets ayant jalonné la vie de nos aïeux, de nos parents ou de nous-mêmes, objets qui continuent d'accompagner notre présent. Ces objets ou meubles ont été disséminés dans la famille au gré des héritages et, réunis, forment en quelque sorte un petit musée, voire un cabinet de curiosités que nous livrons ici aux visiteurs. C'est aussi une façon d'entretenir le souvenir de nos anciens et de maintenir le lien familial.

Indochine : souvenirs de la tante de Nice

Depuis toujours, nous avons entendu parler de la tante Julia de Nice dont le portrait ci-dessus ornait la chambre de Suzanne et Pierre. Julia, fille de Jean-Antoine Zinnen, compositeur de l'hymne national luxembourgeois, était la sœur de Marie, Madeleine, dite « Léontine » Zinnen, grand-mère de Suzanne. À notre connaissance, Suzanne et sa grand tante Julia ne se sont jamais rencontrées… (la suite).

La roulette de charron

Le nom de la famille Pommereau de Ramoulu reste intimement lié au charronnage. Ayant succédé à son père Jean-Isidore, Louis-Isidore était installé dans la commune comme charron. Il a guidé deux de ses garçons, Jules et Ferdinand, vers ce métier. Ces derniers ont eux-mêmes dirigé leurs enfants André, Robert et Pierre dans cette voie. Ferdinand et Pierre prendront par la suite le métier de maréchal-ferrant (voir la rubrique « Ramoulu »). (la suite)

La baïonnette de René Fournier

René Fournier était un camarade de captivité de Pierre. Ensemble, ils ont passé les cinq années au Stalag VI D, notamment au sein de « l'Arbeitskommando 554 » à Hagen (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) (voir la rubrique « Pierre, Guerre et drôle de guerre »)… (la suite)

Sceau impérial de la mairie d'Ormoy-la-Rivière (Essonne)

Dans les années 70, à Ramoulu, existait une décharge située sur la route de Piponvilliers. Elle était installée dans une tranchée servant autrefois au passage des trains betteraviers à voie de 60 qui reliaient Ramoulu à Engenville.

Or, un jour, en venant y déverser des gravats, nous avons découvert parmi les détritus et à moitié enterrés, des tampons encreurs détériorés et au milieu desquels se trouvait un sceau en bronze…(la suite)

La pendule d'Henriette et Ferdinand

Chez nos grands-parents trônait une pendule qui les a suivis dans leurs différents déménagements. Elle est ici visible derrière Ferdinand.

Il s'agit d'une pendule à colonnes de l'époque Napoléon III. Elle possède quatre colonnes torsadées en bois noirci qui reposent sur un socle, et le chapiteau est composé de marqueterie en bois clair sur fond brun.(la suite)

La combinaison de prisonnier de Pierre Pommereau

Retrouvée récemment dans les affaires de famille, voici un vêtement qui vient de passer plus de soixante-dix ans dans un carton. Il s'agit de la combinaison de travail que portait Pierre Pommereau lorsqu'il était prisonnier (voir la rubrique « Pierre, Guerre et drôle de guerre »). Cette cote de travail, de couleur beige foncé, supporte dans le dos les lettres « KG » peintes en rouge. KG étant l'acronyme de Kriegsgefangene, prisonnier de guerre. Ce marquage devait le différencier des ouvriers allemands avec qui il travaillait. De fait, Pierre faisait partie des 1 845 000 soldats français faits prisonniers en 1940. Après un passage au Stalag VIA de Hemer en Rhénanie-Westphalie, il a été transféré au Stalag VID pour être affecté à l'usine métallurgique « Schmiedag Aktiengesellschaft » à Hagen Westphalen. À ce moment, il dépendait de l'Arbeitskommando 554… (la suite)

Les cloches de Ramoulu

Il y a une soixantaine d'années, Michel découvrait dans un tas de bois destiné à être brûlé, une pièce de chêne paraissant avoir été travaillée et sur laquelle on devinait difficilement le nom de Pommereau. Surpris, il écarta ce morceau de bois et entreprit de le nettoyer. Après une petite restauration, il vit nettement apparaître l'inscription « Cette cloche a été remontée par Pommereau »… (la suite)

Le manuel de système métrique d'Edouard Dupré

Voici présenté un souvenir de famille, une pièce sans doute unique…

De Henriette Pommereau (née Picard), nous avons « hérité » d'un manuel de couleur verte portant la mention sur une couverture cartonnée « Cours de système métrique appartenant à Dupré Edouard, à Batilly 1863 ». Henriette était de par sa mère en famille directe avec la famille Dupré de Batilly (Loiret).

Il s'agit d'un livret rédigé par son propriétaire et dont les dimensions sont de 25×18 cm. À l'intérieur, sur un papier très fin, Edouard Dupré a manuscrit sur une centaine de pages toutes les composantes du système métrique… (la suite)

La mandoline de Julien Eck

Julien Eck, père de Suzanne, a passé toute la durée de la Première Guerre mondiale en Allemagne. Comme dit dans sa biographie), Julien a été fait prisonnier dans les tous premiers jours de la guerre, en Belgique.

Il sera interné au camp de Stendal (Saxe-Anhalt) puis à Gardelegen (Brandenbourg), jusqu'à l'Armistice…(la suite)

L'armoire d'Henriette Picard

Cette armoire, de style Louis-Philippe, était à l'origine dotée d'une glace. Elle était destinée à entreposer le linge de famille, et elle a accompagné Henriette et Ferdinand tout au long de leur vie. Par la suite, le tain de la glace a été enlevé pour transformer cette dernière en bibliothèque. Lors du démontage du panneau situé derrière la glace, Nous avons remarqué des inscriptions faites au crayon sur les montants du panneau. « Picard Jules» «Beaumont du Gâtinais Seine et Marne le 19 mars 1914» «Juliette Picard». Il est vraisemblable que Henriette, fille de Jules Picard, ait hérité de ce meuble, lors du décès de ses parents…(la suite)

Le buffet "planche à repasser"

Il s'agit d'un bas de buffet régional qui semble être du XVIIIe siècle. Compte tenu de son âge, il est normal qu'il ait connu les affres du temps, d'autant qu'autrefois on ne prêtait pas forcément grand soin au vieux mobilier. Comme bien des meubles de cette époque, les pieds ont sans doute été coupés pour en assurer une meilleure assise… Les meubles reposaient généralement sur de la terre battue, et bien sûr les pieds étaient les premiers éléments à être attaqués… (la suite)

Les outils de Ferdinand

C'est une scie de très grande taille qui doit être maniée par deux personnes. Son usage permet de débiter les grumes, dans leur longueur pour en faire des planches. Son maniement devait être pratiqué par des compagnons avertis. L'utilisation de la scie de long pouvait se faire sur le chantier d'abattage même, ce qui évitait des transports volumineux, nécessitant des charrettes de grandes tailles.

On imagine bien qu'au cours d'un long et laborieux sciage la scie devait être avoyée. Rappelons nous qu'à cette époque, il n'y avait pas de tronçonneuse, ni de possibilité d'amener de l'électricité sur les chantiers forestiers.

Cette courte vidéo vous aidera à mieux comprendre l'utilisation et le fonctionnement de la scie de long.https://youtu.be/NKhy_YTOBdw (la suite)

Divers

Vidéos

Liens

Contact

Si vous souhaitez nous contacter –> c'est ici.

start.txt · Dernière modification: 29/05/2018 08:10 par eric